Blog

A la recherche du bonheur...


Une quête sans fin tournée vers l’extérieur


Le bonheur est certainement la quête ultime de tout être humain. Qui ne rêve pas de l’être ou du moins de conserver à jamais ces petits moments de vie où nous nous sommes sentis si vivants, si légers, si libres ? Les moments de bonheur sont si furtifs, si peu nombreux.

Nous avons tous dit cette phrase un jour : « je serai heureux lorsque j’aurai fondé une famille », « je serai heureux quand je me serai trouvé professionnellement », « je serai heureux quand j’aurai plus d’argent », « je serai heureux quand j’aurai déménagé »…etc…

Avez vous seulement remarqué qu’une fois l’objectif atteint, le bonheur est généralement de courte durée et on se met en tête un nouvel objectif qui nous rendra davantage heureux ? C’est un cercle sans fin si on ne cherche pas à comprendre ce qu’est réellement le bonheur.


Nous vivons dans un pays où nous avons tout matériellement parlant. Nous avons tout pour être heureux en comparaison à de nombreux pays qui ne possèdent pas la moitié de notre richesse. Mais pensez-vous réellement que le bonheur se trouve dans le matériel, dans la possession, dans la réussite ?

Combien de personnes, riches, célèbres, ayant tout pour l’être sont pourtant extrêmement malheureuses ?


Cette quête sans fin finit par nous rendre tristes, aigris et crée tout un ensemble de sentiments opposés. Avez-vous voyagé dans des pays « en voie de développement » (je n’aime pas ce terme trop réducteur), et avez vous vu la chaleur humaine, l’accueil incroyable et la générosité de certaines populations qui pourtant vivent de très peu de choses ?


En réalité, le bonheur ne se trouve pas à l’extérieur de nous, mais EN nous. Nous avons la capacité d’être heureux quelque soit notre situation financière, amoureuse, professionnelle. Je ne dis pas qu’il soit facile d’être heureux quand nous n’avons pas le sou et que les factures s’accumulent. Mais nous avons la capacité de voir les choses différemment et de ne pas les prendre tant à coeur. Nous avons la possibilité de prendre du recul sur les évènements difficiles de la vie.


Apprendre à s’aimer


Avant toute chose, il faut apprendre à s’aimer soi même. Oui, s’aimer ! Cela peut paraitre totalement égocentrique de dire cela. Nous avons grandi dans une société où nous sommes toujours mis au second plan après les autres. Il n’est pas bon de dire que l’on se trouve beau, bien dans sa peau, que l’on s’aime. Et pourtant, tout démarre de là. Qui ne s’est jamais regardé dans le miroir en ayant bon nombre de critiques à son sujet ? « Je suis trop gros », « mes cheveux sont trop fins », « je n’aime pas mes yeux », « j’ai trop de ceci, pas assez de cela »….

Apprenez à vous aimer. Concentrez vous sur vos qualités, vos atouts. Ne vous jugez pas trop durement lorsqu’une émotion négative surgit, ou lorsque vous faites une erreur.


Une fois que vous aurez avancé sur ce chemin, vous vous apercevrez que vous aimerez davantage ceux que vous croiserez. On ne peut aimer ses semblables si on ne s’aime pas soi même.

Bien entendu, cela ne fera pas de vous des saints. Je n’en suis pas une ! Malgré tout ce travail nous restons humains, nous avons nos failles et nos faiblesses, mais cela nous rend meilleur.


Pourquoi je parle de vous aimer alors que le sujet est le bonheur me demanderez vous ? Car le bonheur commence par cela. S’aimer, l’estime de soi, la confiance en soi, s’accepter tel que nous sommes sont une base. Car comme je vous le disais un peu plus haut, le bonheur est en nous. En notre manière de voir les choses, de les appréhender, de les vivre. Affirmez vous, n’ayez pas peur de vos différences, acceptez les. Ne laissez pas le jugement extérieur venir briser la belle personne que vous êtes à l’intérieur.


Vivre l’instant présent


Le second conseil que j’aimerais vous donner est de vivre l’instant présent. Savourez chaque chose que vous voyez, que vous réalisez. Prenez le temps d’admirer la couleur des nuages lors d’un coucher de soleil, de sentir le vent caresser votre visage, écouter le chant des oiseaux le matin…Lorsque vous jouez avec vos enfants, soyez entièrement présents et ne laissez pas vos préoccupations de la journée venir perturber ce moment d’échange. Lorsque vous prenez une douche, appréciez la chaleur de l’eau qui coule sur votre corps, la douceur de votre main qui vous savonne. Si vous discutez avec un ami, soyez totalement avec lui, à son écoute. Posez vos téléphones portables lorsque vous dinez en compagnie d’une personne. En bref, cessez d’être ailleurs, dans le passé ou dans le futur constamment.


Avez vous remarqué que toutes nos pensées sont tournées soit vers le passé, soit vers l’avenir ? Comptez combien de fois par jour, vos pensées sont juste là, présentes à ce qu’il se passe à l’instant présent ? Très peu, voire aucune, n’est-ce pas ?

Notre mental est une machine qui fonctionne sans interruption et qu’il est très difficile de calmer. A quoi bon vivre dans le passé ? Il est fini, et on ne peut rien y changer. Il peut y avoir des blessures du passé. Mais dans ce cas, posez vous et demandez vous simplement ce que vous ressentez. Qu’est-ce que ce souvenir suscite en vous ? Prenez conscience de cette émotion. Acceptez là et travaillez si vous en ressentez le besoin à la calmer. Ecrivez, dessinez, dansez, chantez…trouver un moyen qui vous anime et qui vous aidera à faire passer cette sensation, mais restez toujours présent dans l’instant.


Pourquoi vivre sans cesse dans l’avenir ? Pourquoi s’inquiéter ? Le futur n’arrivera peut être jamais ? D’ailleurs, combien de fois vous êtes vous inquiété d’une chose qui n’est finalement jamais arrivée ?


Le présent, seul le présent compte. C’est ce que vous faites aujourd’hui qui compte et qui déterminera la suite de votre vie.


Ne vous négligez pas. Ne négligez pas votre famille, vos proches. Vivre c’est être présent. Ne soyez plus spectateur de votre vie. Aimez vous, respectez vous et respecter vos semblables, soyez bienveillants et généreux, vivez l’instant présent et enfin vous trouverez ce que vous avez toujours tant cherché et que vous aviez pourtant toujours en vous : le Bonheur.

A l'affiche
Archive

27 rue de Jouy

95660 Champagne sur Oise

  • White Facebook Icon

Tél : 07 83 37 17 94

nathalie.laurence95@gmail.com

© 2017-2020 - Nathalie LAURENCE - Mentions légales

Liens : Formation LaHoChi